Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-6697

de Louis Ide (Indépendant) du 1 février 2010

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

Utilisation de la méthadone - Chiffres - Ventilation par région et par grande ville - Abus

toxicomanie
substance psychotrope
thérapeutique
statistique officielle
répartition géographique

Chronologie

1/2/2010 Envoi question (Fin du délai de réponse: 4/3/2010 )
27/4/2010 Réponse

Question n° 4-6697 du 1 février 2010 : (Question posée en néerlandais)

En décembre 2009, Paris Match a publié un article sur l'utilisation de la méthadone en Belgique. Les chiffres qui y étaient présentés étaient affligeants. Ainsi, on mentionnait que plus de 15.000 personnes suivaient une cure de méthadone et que ce nombre augmentait chaque année. Ainsi, 2008 aurait connu une hausse de pas moins de 4 %, la Flandre étant en tête (7 %).

Pour mieux évaluer ce problème, je souhaiterais obtenir une réponse à certaines questions :

1. Combien de personnes ont-elles suivi une cure de méthadone en 2007, en 2008 et en 2009 ?

2. La ministre peut-elle ventiler les chiffres de la question 1 par région ?

3. Je souhaiterais également obtenir des données détaillées pour les villes d'Anvers, de Bruxelles, de Charleroi, de Liège et de Gand.

4. Peut-elle aussi me communiquer les endroits « sensibles » où il y a une surreprésentation significative de personnes suivant une cure de méthadone ?

5. Peut-elle aussi ventiler les données de la question 2 entre les centres spécialisés et les médecins généralistes qui dispensent cette cure ? Selon Paris Match, il y aurait une différence d'approche entre les régions. Par conséquent, quelle est la proportion selon la région ?

6. Quel est le rôle des pharmacies ? Y a-t-il des différences entre les régions à ce sujet ?

7. Combien d'abus (visites multiples, agression) ont-ils été enregistrés pour les années 2007, 2008 et 2009, par région et au niveau national ?

Réponse reçue le 27 avril 2010 :

En réponse à votre question, je peux vous communiquer ce qui suit :

Le tableau 1 présente, par région, le nombre de consommateurs de méthadone pour les années 2007, 2008 et 2009 jusqu’à août inclus, tel qu’on le retrouve dans Pharmanet (spécialités délivrées en officines publiques et remboursées par l’INAMI).

Tableau 1 : Nombre de consommateurs de méthadone par région au cours de la période 2007 – 2009 jusqu’à août inclus

Région

2007 – Nombre de consommateurs de méthadone

2008 – Nombre de consommateurs de méthadone

2009 - Nombre de consommateurs de méthadone jusqu’à août inclus

Région Bruxelles-Capitale

2 181

2 201

2 050

Flandre

3 100

3 365

3 148

Wallonië

7 628

8 171

7 863

TOTAL

12 909

13 737

13 061

Le tableau 2 présente, pour les villes d’Anvers, Bruxelles, Charleroi, Liège et Gand, le nombre de consommateurs de méthadone pour les années 2007, 2008 et 2009 (jusqu’à août inclus), tel qu’on le retrouve dans Pharmanet (spécialités délivrées en officines publiques et remboursées par l’INAMI).

Tableau 2 : Nombre de consommateurs de méthadone à Anvers, Bruxelles, Charleroi, Liège et Gand au cours de la période 2007 – 2009 (jusqu’à août inclus)

Ville

2007 – Nombre de consommateurs de méthadone

2008 – Nombre de consommateurs de méthadone

-2009-

Nombre de consommateurs de méthadone jusqu’à août inclus

Anvers

391

427

401

Bruxelles

2 181

2 201

2 050

Charleroi

978

1 024

963

Gand

350

377

331

Liège

1 204

1 249

1 199

TOTAL

5 104

5 278

4 944

Le tableau 3 présente le TOP 5 des pourcentages de consommateurs de méthadone par arrondissement ainsi que le pourcentage moyen national pour les années 2007 et 2008.

Arrondissement

2007 – Nombre de consommateurs

2007 – Population

2007 – Pourcentage de consommateurs

2008 – Nombre de consommateurs

2008 – Population

2008 – Pourcentage de consommateurs

Charleroi

1 563

422 598

0,37 %

1 660

423 204

0,39 %

Liège

2 119

594 579

0,36 %

2 227

597 478

0,37 %

Tournai

356

142 196

0,25 %

407

142 931

0,28 %

Mons

601

249 878

0,24 %

642

250 431

0,26 %

Arlon

127

55 593

0,23 %

126

56 392

0,22 %

TOTAL BELGIQUE

12 909

10 584 534

0,12 %

13 737

10 666 866

0,13 %

La tarification du sirop de méthadone, des capsules ainsi que des forfaits inhérents se fait via des pharmacies ouvertes au public et Pharmanet ne permet pas de déterminer si le patient est ou non traité dans un centre spécialisé.

Je ne peux donc pas vous fournir les renseignements demandés concernant la ventilation des prescriptions de méthadone entre centres spécialisés et médecins généralistes.

Les pharmacies ouvertes au public fournissent du sirop de méthadone au bénéficiaire. Celui-ci boit le sirop sur place – ce qui se passe encore rarement – ou prend une quantité de sirop pour sept jours avec lui.

Les capsules sont également délivrées pour sept jours. Le pharmacien reçoit un forfait de 0,78 euros par jour prescrit pour l’accompagnement du bénéficiaire, la délivrance du sirop et des capsules dans une bouteille avec bouchon sécurisé pour enfant et l’ajout d’un épaississant dans le mélange des capsules afin d’éviter que ce mélange soit injecté.

Quant à la question concernant le nombre d’agressions et autres délits ayant pour objectif d’obtenir de la méthadone, celle-ci ne relève pas de mes compétences mais bien de celles de mon collègue, Stefaan De Clerck, ministre de la Justice.