Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-5236

de Louis Ide (Indépendant) du 7 décembre 2009

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

INAMI - Tissus humains - Dépenses - Augmentation pour les  "tissus d’origine étrangère"

Institut national d'assurance maladie-invalidité
cellule souche
statistique officielle
répartition géographique
coût de la santé

Chronologie

7/12/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 8/1/2010 )
6/5/2010 Fin de la législature

Réintroduction de : question écrite 4-2391

Question n° 4-5236 du 7 décembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

J’ai déjà posé antérieurement la question écrite n° 4-753 sur les dépenses relatives aux tissus humains. Les dépenses totales pour 2007 n’étaient pas encore disponibles à l’époque. En posant cette nouvelle question, j’espère obtenir des précisions à ce sujet. En outre, j’avais été frappé par la réponse indiquant que les « tissus d’origine étrangère » ont connu une croissance très importante de 2006 à 2007. Mais à ce jour, je n’ai encore reçu aucune explication à ce sujet.

J’aimerais dès lors que la ministre réponde aux

questions suivantes. Je souhaiterais qu’elle me

communique des chiffres bruts, à savoir des

chiffres non standardisés. C’est important pour

pouvoir suivre l’évolution dans le temps. Dès lors

que l’INAMI standardise les données, je ne peux

plus les comparer avec les années antérieures. En

cas de standardisation, on doit d’ailleurs être

attentif aux facteurs susceptibles d’être pris en

compte.

La ministre peut-elle indiquer les chiffres (dépenses, cas, coût) relatifs aux tissus humains pour l’année 2007 et le premier semestre de 2028, et les ventiler par région (Flandre, Wallonie, Bruxelles) et selon les différents types de tissus humains ?

Quelle est l’explication de la forte croissance pour les « tissus d’origine étrangère » de 2006 à 2007 ? Cette tendance se poursuit-elle en 2008 ?