Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-4621

de Louis Ide (Indépendant) du 30 septembre 2009

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

Grippe mexicaine - Distribution de kits de base - Nombre

maladie infectieuse
vaccination
épidémie
médecin
médecine générale

Chronologie

30/9/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 29/10/2009 )
12/11/2009 Réponse

Question n° 4-4621 du 30 septembre 2009 : (Question posée en néerlandais)

Une circulaire relative à la pandémie grippale demandait aux communes d'établir une liste de tous les médecins généralistes actifs sur leur territoire afin de pouvoir procéder à une distribution adéquate des kits de base contenant entre autres de l'Oseltamivir et des masques de protection.

Cela m'a quelque peu surpris car juste avant les vacances, je pensais encore qu'il existait un cadastre des médecins généralistes. Je partais donc du principe que tous les médecins généralistes du pays étaient connus.

Ce n'est donc pas le cas ou l'est-ce ?

En tout cas, accomplir cet exercice me paraît particulièrement intéressant, pour connaître le nombre de médecins généralistes que compte notre pays.

Combien de kits ont-ils été distribués, sur une base nationale, aux médecins généralistes ? Quel est le nombre par région ? Tous les kits de base ont-ils été distribués entre-temps ?

Réponse reçue le 12 novembre 2009 :

Je voudrais tout d'abord attirer votre attention sur le fait que la dénomination “grippe mexicaine” n'est plus utilisée depuis un certain temps déjà. Entre autres parce que l'origine de cette grippe ne peut être liée au pays en tant que tel et parce, que cela donne une connotation négative non justifiée au pays concerné.

Dans votre question, vous renvoiez aux listes de médecins généralistes pour la répartition des kits de démarrage.

Je crains que le collègue ne dispose pas de toutes les informations correctes à cet égard.

Le cadastre existant a précisément été utilisé pour la distribution des kits de démarrage aux différentes villes et communes.

Par ailleurs, les communes ont été priées de transmettre, en collaboration avec les cercles de généralistes, une liste aux pharmacies locales en vue du réapprovisionnement, le but étant d'informer les pharmaciens des personnes habilitées à retirer les antiviraux dans les pharmacies. Les pédiatres ont également la possibilité de s'approvisionner en antiviraux dans les pharmacies. 14 369 kits de démarrage ont été produits au total. Ils ont été répartis entre les généralistes, les services des urgences des hôpitaux (396 exemplaires). Un stock opérationnel reste disponible à l'échelon tant provincial que national.

Pour l'ensemble du royaume, 10 866 kits ont été prévus pour les médecins généralistes. 1 081 pour la Région de Bruxelles-Capitale, 6 054 pour la Flandre et 3 731 pour la Wallonie.

L'addition de ces chiffres ne donne cependant pas un chiffre global pour les médecins généralistes. Des généralistes temporairement non actifs ou ne pratiquant pas en tant que tels peuvent également demander un kit. Je voudrais enfin ajouter que les pédiatres peuvent eux aussi disposer d'antiviraux.