Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-3886

de Louis Ide (Indépendant) du 4 aôut 2009

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) - Kinésithérapie - Dépenses pour 2008 - Ventilation par région et par numéro de nomenclature

statistique de la santé
profession paramédicale
répartition géographique
coût de la santé

Chronologie

4/8/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 3/9/2009 )
14/9/2009 Réponse

Question n° 4-3886 du 4 aôut 2009 : (Question posée en néerlandais)

La kinésithérapie constitue une part importante des soins de santé. Elle me tient dès lors particulièrement à cœur. En témoignent mes précédentes questions écrites et mon ardeur à défendre la suppression de l'injuste examen de sortie. J'ai déjà posé la question écrite n°4-2387 relative aux dépenses en kinésithérapie. La réponse m'a fourni les chiffres jusqu'à 2007. La présente question vise à obtenir des statistiques plus récentes.

C'est pourquoi j'aurais souhaité obtenir de la ministre une réponse aux questions suivantes. J'aurais aimé obtenir des statistiques brutes, c'est-à-dire non standardisées. C’est important pour pouvoir suivre l’évolution dans le temps. Dès lors que l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) standardise les données, je ne peux plus les comparer avec les années antérieures. En cas de standardisation, on doit d’ailleurs être attentif aux facteurs susceptibles d’être pris en compte.

1. Quel est le montant des dépenses en kinésithérapie en Belgique en 2008?

2. La ministre peut-elle ventiler les chiffres fournis en réponse à la question 1 en fonction des régions (Flandre, Wallonie, Bruxelles)?

3. Peut-elle ventiler les statistiques régionales fournies en réponse à la deuxième question en fonction des numéros de nomenclature chapitre I à VI inclus et globalement?

Réponse reçue le 14 septembre 2009 :

Texte pas encore disponible.