Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-3883

de Louis Ide (Indépendant) du 4 aôut 2009

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale

Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) - Opticiens - Statistiques - Dépenses en 2007 et en 2008

profession paramédicale
statistique officielle
répartition géographique
assurance maladie

Chronologie

4/8/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 3/9/2009 )
14/9/2009 Réponse

Question n° 4-3883 du 4 aôut 2009 : (Question posée en néerlandais)

Cette question prolonge la question écrite n°4-754 relative aux opticiens. J'aurais souhaité obtenir des chiffres plus récents afin de pouvoir suivre l'évolution.

C'est pourquoi j'aurais souhaité obtenir de la ministre une réponse aux questions suivantes. J'aurais aimé obtenir des statistiques brutes, c'est-à-dire non standardisées. C’est important pour pouvoir suivre l’évolution dans le temps. Dès lors que l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) standardise les données, je ne peux plus les comparer avec les années antérieures. En cas de standardisation, on doit d’ailleurs être attentif aux facteurs susceptibles d’être pris en compte.

1. Combien d'opticiens la Flandre comptait-elle en 2007 et en 2008?

2. Combien d'opticiens la Wallonie comptait-elle en 2007 et en 2008?

3. Combien d'opticiens Bruxelles comptait-elle en 2007 et en 2008?

4. Quel est le montant des dépenses de l'INAMI pour les opticiens en 2007 et en 2008, ventilé par région?

Réponse reçue le 14 septembre 2009 :

Veuillez trouver ci-dessous les réponses à votre question. Il s'agit de données comptables.

Les données 2008 ne sont pas disponibles pour les questions 1 à 3.

Dépenses, cas et coûts régionaux par bénéficiaire.

Les dépenses régionales, cas et coûts par bénéficiaire qui sont communiqués ici sont des dépenses régionales, cas et coûts non-standardisés. Ils sont obtenus en divisant simplement les dépenses pour une certaine région par le nombre d'assurés d'une région déterminée.

Ces dépenses régionales, cas et coûts non-standardisés ne tiennent pas compte des éventuelles caractéristiques spécifiques d'une région déterminée concernant :

Ces remarques spécifiques pour une certaine région constitueront une source de différences avec les dépenses, cas et coûts des autres régions mais ces différences doivent être objectivées avec les caractéristiques spécifiques de cette région déterminée.

L'Institut national d’assurance maladie-invalidité (INAMI) s'attèle actuellement à standardiser les données des dépenses pour l'année 2006 sur la base de l'âge, du sexe et du statut social (y compris le régime préférentiel) et soumettra un rapport à ce sujet au Conseil général dans le courant de 2009. Cela peut éventuellement mener à découvrir quels paramètres sont à l’origine des différences constatées pour les données régionales non standardisées disponibles actuellement.