Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-341

de Louis Ide (CD&V N-VA) du 13 février 2008

à la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

Dossiers médicaux globaux - Chiffres

statistique officielle
données médicales
médecin
dépense de santé
répartition géographique

Chronologie

13/2/2008 Envoi question (Fin du délai de réponse: 13/3/2008 )
19/3/2008 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 4-541

Question n° 4-341 du 13 février 2008 : (Question posée en néerlandais)

Le dossier médical global (DMG) est un dossier que le médecin conserve pour son patient. Il contient diverses données médicales relatives au patient. Il a pour avantage de faciliter la communication entre les médecins et d’éviter de pratiquer des examens qui auraient déjà été effectués ou des examens inutiles. On évite de cette manière des dépenses inutiles au patient. Ce dossier peut être constitué en concertation avec le médecin et coûte 22,36 euros par an.

Il ressort des chiffres émanant de la Mutualité chrétienne et datant du 31 décembre 2007 qu’il y a toujours beaucoup plus de DMG en Flandre qu’en Wallonie et à Bruxelles. Cela confirme mon constat selon lequel la frontière linguistique marque également une rupture médicale, en tout cas une rupture en matière de soins. La Flandre soutient davantage une médecine où le médecin généraliste occupe une place centrale, alors que la Wallonie est davantage favorable à une médecine hospitalocentrique.

Toutefois, ce ne sont que les chiffres de la Mutualité chrétienne. Pour avoir une idée plus précise de la situation et des répercussions de ces différences, je souhaiterais obtenir une réponse aux questions suivantes :

1. Combien de patients disposent-ils en Belgique d’un DMG ?

2. Combien de patients disposent-ils en Flandre d’un DMG ?

3. Combien de patients disposent-ils en Wallonie d’un DMG ?

4. Combien de patients disposent-ils à Bruxelles d’un DMG ?