Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-3362

de Louis Ide (Indépendant) du 17 avril 2009

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

NAMI - Kinésithérapeutes - Visites à domicile - Chiffres de 2008

profession paramédicale
soins à domicile
statistique officielle
répartition géographique

Chronologie

17/4/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 21/5/2009 )
16/11/2009 Réponse

Question n° 4-3362 du 17 avril 2009 : (Question posée en néerlandais)

Les questions écrites nº 4-342 et 4-2299 portaient sur le nombre de visites à domicile effectuées par des kinésithérapeutes jusqu'à fin 2007. Les données pour 2008 n'étaient pas encore disponibles. Nous voilà déjà en 2009. Je souhaite donc vous réinterroger à ce sujet.

J’aimerais obtenir une réponse aux questions suivantes. Je souhaiterais obtenir des données brutes, c’est-à-dire non standardisées. C’est important pour pouvoir suivre l’évolution dans le temps. Lorsque l'Inami standardise les données, je ne peux plus effectuer de comparaison avec les années antérieures. En cas de standardisation, on doit du reste être attentif aux facteurs pouvant être pris en compte.

1. Combien de visites à domicile (n° de nomenclature 560313) les kinésithérapeutes ont-ils effectuées en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles durant l’année 2008 ? Quel pourcentage de l'ensemble des consultations cela représente-t-il respectivement en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles ? Et quel était le total pour l'ensemble de la Belgique durant cette année ?

2. Combien de visites en maisons de repos et de soins (MRS) (n° de nomenclature 560571) les kinésithérapeutes ont-ils effectuées en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles durant l’année 2008 ? Quel pourcentage de l'ensemble des consultations cela représente-t-il respectivement en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles ? Et quel était le total pour l'ensemble de la Belgique durant cette année ?

3. Combien de consultations au cabinet des kinésithérapeutes (nº de nomenclature 560011) y a-t-il eu en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles durant l’année 2008 ? Quel pourcentage de l'ensemble des consultations cela représente-t-il respectivement en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles ? Et quel était le total pour l'ensemble de la Belgique durant cette année ?

Réponse reçue le 16 novembre 2009 :

Veuillez trouver ci-dessous les réponses à votre question. Il s'agit de données comptables.



Cas

NomN°

Région

200812

560011

Flandre

5 855 660


Wallonie

2 310 349


Bruxelles

496 833


Non-répartis

11 829

Total


8 674 671

560313

Flandre

407 110


Wallonie

572 418


Bruxelles

101 729


Non-répartis

635

Total


1 081 892

560571

Flandre

90 184


Wallonie

100 805


Bruxelles

39 313


Non-répartis

67

Total


230 369

Total kiné Belgique

37 150 559






% des consultations totales

NomN°

Région

200812

560011

Flandre

27,43 %


Wallonie

18,08 %


Bruxelles

16,60 %

560313

Flandre

1,91 %


Wallonie

4,48 %


Bruxelles

3,40 %

560571

Flandre

0,42 %


Wallonie

0,79 %


Bruxelles

1,31 %

Dépenses, cas et coûts régionaux par bénéficiaire.

Les dépenses, cas et coûts régionaux par bénéficiaire qui sont communiqués ici sont des dépenses, cas et coûts régionaux non standardisés. Ils sont obtenus en divisant simplement les dépenses pour une certaine région par le nombre d'assurés d'une région déterminée.

Ces dépenses, cas et coûts régionaux non standardisés ne tiennent pas compte des éventuelles caractéristiques spécifiques d'une région déterminée concernant :

Ces remarques spécifiques pour une certaine région constitueront une source de différences avec les dépenses, cas et coûts des autres régions mais ces différences doivent être objectivées avec les caractéristiques spécifiques de ces régions déterminées.

Pour cette raison, il vaut mieux utiliser des dépenses, cas et coûts régionaux standardisés. On effectue alors une standardisation sur la base de l'âge, du sexe, de l'état social et du régime préférentiel. Lors de la comparaison des dépenses, cas et coûts régionaux standardisés, on tient donc effectivement compte des caractéristiques spécifiques d'une région déterminée et de cette manière la comparaison avec les autres régions est plus correcte et plus homogène. Les caractéristiques spécifiques d'une certaine région (sur le plan de l'âge, du sexe, …) ne seront plus à l'origine de différences avec les autres régions.

L'Institut national d’assurance maladie-invalidité a procédé à une standardidation des données des dépenses pour l'année 2006 sur la base de l'âge, du sexe et du statut social (y compris le régime préférentiel) et a soumis un rapport à ce sujet au Conseil général du 26 octobre 2009 et fera ensuite un rapport annuel.