Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-2387

de Louis Ide (Indépendant) du 12 janvier 2009

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

INAMI - Kinésithérapie - Dépenses - Ventilation régionale

profession paramédicale
soins de santé
statistique officielle
répartition géographique
coût de la santé

Chronologie

12/1/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 12/2/2009 )
7/5/2009 Réponse

Réintroduction de : question écrite 4-2177

Question n° 4-2387 du 12 janvier 2009 : (Question posée en néerlandais)

La kinésithérapie est une branche capitale des soins de santé. Elle me tient donc particulièrement à cœur, comme en témoignent certaines de mes précédentes questions écrites et les efforts que je consens pour faire supprimer l’examen injuste de fin d’études. Je souhaiterais pourtant connaître le montant des dépenses consenties en Belgique pour la kinésithérapie. Je n’ai malheureusement pas pu trouver de statistiques récentes.

J’aimerais dès lors que la ministre réponde aux

questions suivantes. Je souhaiterais qu’elle me

communique des chiffres bruts, à savoir des

chiffres non standardisés. C’est important pour

pouvoir suivre l’évolution dans le temps. Dès lors

que l’Inami standardise les données, je ne peux

plus les comparer avec les années antérieures. En

cas de standardisation, on doit d’ailleurs être

attentif aux facteurs susceptibles d’être pris en

compte.

1. À combien les dépenses consenties en Belgique pour la kinésithérapie se sont-elles montées au cours des années 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 et 2007 et durant le premier semestre de 2008 ?

2. La ministre peut-elle me fournir une ventilation régionale (Flandre, Wallonie, Bruxelles) des données communiquées en réponse à la question 1 ?

3. Peut-elle également subdiviser les données régionales visées à la question 2 selon les différents numéros de nomenclature visés aux chapitres Ier à VI et globalement ?

Réponse reçue le 7 mai 2009 :

Veuillez trouver ci-dessous les réponses à votre question. Il s'agit de données comptables.

Réponse question 1 :

Dépenses

Kinésitherapeutes

2002

371 857 322


2003

367 205 743


2004

393 435 726


2005

404 638 563


2006

423 490 065


2007

445 326 241


200806

257 901 428

Réponse question 2 :

Région

2005

2006

2007

200806

Bruxelles

34 056 769

35 064 372

35 831 152

20 943 527

Flandre

227 873 976

240 344 983

254 391 498

147 402 436

Wallonie

142 406 128

147 792 830

154 762 103

89 338 916

Non-répartis

301 690

287,880

341 488

216 550

Réponse question 3 :

Région

lieu de prestation

2005

2006

2007

200806

Bruxelles

cabinet

13 602 117

13 932 286

14 194 049

8 389 994


domicile

8 594 448

8 879 592

9 464 768

5 460 104


handicapés

199 682

197 002

203 053

120 442


hôpital

6 868 232

7 086 232

6 822 468

3 995 461


rééducation

2 618

4 596

4 114

1 260


âgés

2 894 649

2 756 864

2 551 811

1 294 231


maisons médicales

1 894 685

2 207 796

2 590 894

1 682 034


reste

341

4

-4


Total

34 056 769

35 064 372

35 831 152

20 943 527

Flandre

cabinet

140 776 948

149 975 883

156 864 848

92 175 571


domicile

59 031 765

61 866 923

68 378 591

39 769 008


handicapés

1 604 709

1 734 214

1 768 003

912 223


hôpital

15 574 530

15 690 026

16 655 238

9 005 961


rééducation

547 007

640 134

985 167

543 771


âgés

9 367 757

9 308 234

8 407 443

4 316 568


maisons médicales

971 162

1 129 528

1 332 123

679 333


reste

99

41

85


Total

227 873 976

240 344 983

254 391 498

147 402 436

Wallonie

cabinet

59 097 405

61 624 083

62 980 165

36 832 303


domicile

53 090 228

56 173 950

60 740 621

35 400 481


handicapés

1 186 431

1 248 839

1 262 942

663 673


hôpital

17 524 251

16 971 331

17 755 094

10 017 655


rééducation

455 684

498 697

491 383

279 018


âgés

8 589 280

8 559 550

8 244 224

4 294 729


maisons médicales

2 463 909

2 716 370

3 287 675

1 851 058


reste

-1 060

10



Total

142 406 128

147 792 830

154 762 103

89 338 916

Non-répartis

cabinet

160 549

201 007

236 438

148 723


domicile

28 635

28 089

30 119

25 443


handicapés

1 001





hôpital

45 455

39 759

52 673

28 670


rééducation

722

789

3 053

860


âgés

7 346

6 342

7 010

4 432


maisons médicales

57 982

11 894

12 195

8 421

Total

301 690

287 880

341 488

216 550

Les données 2002, 2003 et 2004 ventilées par région ne sont pas disponibles.

Dépenses, cas et coûts régionaux par bénéficiaire

Les dépenses, cas et coûts régionaux par bénéficiaire qui sont communiqués ici sont des dépenses, cas et coûts régionaux non-standardisés. Ils sont obtenus en divisant simplement les dépenses pour une certaine région par le nombre d'assurés d'une région déterminée.

Ces dépenses, cas et coûts régionaux non-standardisés ne tiennent pas compte des éventuelles caractéristiques spécifiques d'une région déterminée concernant :

Ces remarques spécifiques pour une certaine région constitueront une source de différences avec les dépenses, cas et coûts des autres régions mais ces différences doivent être objectivées avec les caractéristiques spécifiques de ces régions déterminées.

Pour cette raison, il vaut mieux utiliser des dépenses, cas et coûts régionaux standardisés. On effectue alors une standardisation sur la base de l'âge, du sexe, de l'état social et du régime préférentiel. Lors de la comparaison des dépenses, cas et coûts régionaux standardisés, on tient donc effectivement compte des caractéristiques spécifiques d'une région déterminée et de cette manière la comparaison avec les autres régions est plus correcte et plus homogène. Les caractéristiques spécifiques d'une certaine région (sur le plan de l'âge, du sexe, etc.) ne seront plus à l'origine de différences avec les autres régions.

L'Institut National d'assurance maladie-invalidité (INAMI) s'attèle actuellement à standardiser les données des dépenses pour l'année 2006 sur la base de l'âge, du sexe et du statut social (y compris le régime préférentiel) et soumettra un rapport à ce sujet au Conseil général pour le premier semestre 2009 et fera ensuite un rapport annuel.