Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-2373

de Louis Ide (Indépendant) du 12 janvier 2009

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

INAMI - Médecins généralistes - Nombre - Données démographiques

Institut national d'assurance maladie-invalidité
médecin
médecine générale
médecine d'urgence
statistique officielle
statistique démographique
répartition géographique

Chronologie

12/1/2009 Envoi question (Fin du délai de réponse: 12/2/2009 )
25/3/2009 Réponse

Réintroduction de : question écrite 4-2163

Question n° 4-2373 du 12 janvier 2009 : (Question posée en néerlandais)

Le rapport annuel 2007 de l'INAMI consacre également un chapitre au nombre de médecins généralistes (page 67). Il vise à vérifier le nombre de médecins actifs en tant que médecin généraliste, cela sur la base de deux critères :

- vérifier si les médecins répondent aux critères d'agrément fixés par l'arrêté ministériel du 21 février 2006 fixant les critères d'agrément des médecins généralistes et atteignent 500 contacts-patients minimum par an;

- établir une estimation des équivalents temps plein sur la base des contacts-patients répertoriés.

Sur cette base, selon le SPF Santé publique, 21.804 médecins ont une qualification qui leur permet d'exercer la médecine générale. En réalité, le nombre est inférieur. En prenant en compte le critère des 500 contacts, on compte 11.116 médecins actifs. Si l'on ajoute les 273 médecins qui travaillent en maison médicale, cela fait un total de 11.389 médecins actifs en médecine générale (2005). 98% de ces médecins actifs sont des médecins généralistes agréés (codes INAMI 003-004).

Attendu que je ne retrouve pas toutes les informations qui m'intéressent, j'aimerais que la ministre réponde aux questions suivantes :

1. La ministre peut-elle ventiler le nombre total ci-dessus par région (Flandre, Wallonie, Bruxelles) et, dans la foulée, donner également les chiffres pour 2006 et 2007?

2. Peut-elle donner la pyramide des âges des médecins généralistes actifs et ce, tant pour la Belgique, la Flandre, la Wallonie que Bruxelles (2005, 2006, 2007)?

3. Peut-elle donner la répartition entre hommes et femmes parmi les médecins généralistes actifs et ce, tant pour la Belgique, la Flandre, la Wallonie que Bruxelles (2005, 2006, 2007)?

4. Peut-elle donner, pour les médecins généralistes actifs, la proportion des médecins qui travaillent seuls et des médecins qui ont une pratique de groupe et ce, tant pour la Belgique, la Flandre, la Wallonie que Bruxelles (2005, 2006, 2007)?

5. Peut-elle subdiviser le tableau 2 de la page 69 du rapport annuel de l'INAMI selon la région (Flandre, Wallonie, Bruxelles) ?

6. Les médecins de garde (qui combinent donc les urgences et une activité de médecin généraliste) sont-ils repris dans les analyses de l'INAMI?

7. Les médecins scolaires, médecins de l'ONE, ..., qui combinent ce travail à une activité de médecin généraliste sont-ils repris dans les analyses de l'INAMI?

Réponse reçue le 25 mars 2009 :

Dans le rapport annuel 2007 de l’Institut national d'assurances maladies-invalidités (INAMI), les critères pris en compte pour qualifier un médecin d’actif sont « 500 contacts et plus par année » ou « actifs en maison médicale ». Les chiffres concernent tant les médecins agréés que les non agréés; les médecins en formation ne sont pas inclus. J’attire votre attention sur le fait que la répartition entre les trois régions est basée sur l’adresse de contact du médecin et pas sur l’adresse du lieu de travail.

1. Chiffre total scindé suivant la Région et chiffres communiqués pour 2006 et 2007.

2. Pyramide des âges des médecins généralistes actifs pour la Belgique et par région (2005, 2006 et 2007).

3. Rapport hommes / femmes parmi les médecins généralistes actifs, pour la Belgique et par région (2005, 2006 et 2007).

4. Il n’est pas possible de répondre à cette question : l’INAMI ne dispose pas d’information concernant les pratiques de groupe.

5. Concernant la scission du tableau 2 en page 69 du rapport annuel 2007 de l’INAMI suivant la région, je vous invite à la plus grande prudence dans la comparaison: ces résultats ne sont pas représentatifs de l’activité de tous les médecins actifs, il s’agit de résultats observés sur les médecins actifs à temps plein

6. Ces médecins sont comptabilisés si leur activité en tant que médecin généraliste est suffisamment importante (500 contacts et plus).

7. Ces médecins sont comptabilisés si leur activité en tant que médecin généraliste est suffisamment importante (500 contacts et plus).