Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-2191

de Louis Ide (Indépendant) du 16 décembre 2008

à la ministre des PME, des Indépendants, de l'Agriculture et de la Politique scientifique

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) - Langue bleue - Contrôles - Impact régional

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
sécurité alimentaire
bovin
ovin
statistique officielle
répartition géographique
maladie animale
contrôle sanitaire
inspection vétérinaire

Chronologie

16/12/2008 Envoi question (Fin du délai de réponse: 19/1/2009 )
5/1/2009 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 4-2593

Question n° 4-2191 du 16 décembre 2008 : (Question posée en néerlandais)

Un chapitre du rapport annuel de 2007 de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) est consacré à la langue bleue. Il s'agit d'une maladie virale transmise par un moustique et qui touche certains herbivores. Cette maladie est connue depuis les années 1950 mais sa présence était au départ limitée à quelques pays du bassin méditerranéen.

Pour pouvoir évaluer l'impact régional de cette maladie, j'aimerais obtenir de la ministre une réponse aux questions suivantes.

1. Combien d'animaux ont-ils été contaminés par le virus de la langue bleue en Belgique en 2006 et en 2007?

2. Peut-elle ventiler par région (Flandre, Wallonie, Bruxelles) les chiffres donnés en réponse à la question 1?

3. Combien de vaccins contre la langue bleue a-t-on administrés en Belgique en 2006 et 2007?

4. Peut-elle ventiler par région (Flandre, Wallonie, Bruxelles) les chiffres donnés en réponse à la question 3?