Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-1823

de Louis Ide (Indépendant) du 16 octobre 2008

au vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur

Radars automatiques - Chiffres - Fonds des amendes routières

amende
sécurité routière
contrôle de la circulation
réglementation de la vitesse
statistique officielle
répartition géographique
appareil d'enregistrement
finances locales
fonds budgétaire

Chronologie

16/10/2008 Envoi question (Fin du délai de réponse: 20/11/2008 )
5/1/2009 Dossier clôturé

Réintroduite comme : question écrite 4-2721

Question n° 4-1823 du 16 octobre 2008 : (Question posée en néerlandais)

Il existe beaucoup plus de radars automatiques en Flandre qu’en Wallonie, comme tout le monde le sait. Il ressort de la question écrite n°51-0343 (Questions et réponses n°51-49, p.7441) du député Luk Van Biesen que 501 radars automatiques existaient alors déjà en Flandre alors que leur nombre atteignait un maigre quatorze en Wallonie. Par conséquent, 83% des recettes du fonds des amendes routières étaient perçues en Flandre.

Puisque quelques années se sont écoulées depuis lors, j’aurais souhaité examiner la situation actuelle. C’est pourquoi j’aimerais obtenir du ministre une réponse aux questions suivantes.

1. Combien de radars automatiques existe-t-il actuellement en Belgique, en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles ?

2. Combien de radars mobiles a-t-on employés en 2007 et en 2008, en Belgique, en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles, exprimé en épisodes et en nombre d’heures ?

3. Quel est le montant des recettes des amendes routières en Belgique, en 2005, 2006, 2007 et durant le premier semestre de 2008 ?

4. Le ministre peut-il ventiler les montants donnés en réponse à la question 3 entre la Flandre, la Wallonie et Bruxelles ?

5. Quelle est la contribution du Belge moyen au Fonds des amendes routières en 2005, 2006, 2007 et pour le premier semestre de 2008 ? Qu’en est-il du Flamand, du Wallon et du Bruxellois moyens ?