Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-1543

de Louis Ide (CD&V N-VA) du 5 septembre 2008

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique

Médicaments - Consommation annuelle - Différences par région

maladie du système nerveux
statistique de la santé
médicament
tranquillisant
maladie cardio-vasculaire
répartition géographique
coût de la santé

Chronologie

5/9/2008 Envoi question (Fin du délai de réponse: 9/10/2008 )
18/12/2008 Réponse

Question n° 4-1543 du 5 septembre 2008 : (Question posée en néerlandais)

Le 9 juillet 2008, on pouvait lire sur le site web de De Standaard que la consommation annuelle de médicaments avait augmenté de 4,5% en 2006. Cela ressort du rapport annuel de l’INAMI. Un quart des dépenses est consacré aux médicaments cardiovasculaires. Les médicaments pour le système nerveux représentent aussi une partie importante du budget.

En 2001 déjà, Luc Van der Kelen écrivait dans De Nieuwe Gazet un article titrant que les plus grands consommateurs de médicaments habitent au-delà de la frontière linguistique. Dans De Standaard également, Guy Tegenbos évoquait déjà cela le 29 juin 2001. Les principales conclusions de ces articles furent qu’un généraliste flamand prescrivait pour cinq à six euros de tranquillisants par patient alors qu’il s’agissait de huit à dix euros pour le généraliste wallon. Pour les maladies cardiaques, c’était encore plus spectaculaire : Liège et le Hainaut consomment le double du Limbourg.

Cette tendance a été confirmée début 2006 par une réponse à la question parlementaire écrite nº 3-4603 de M. Wouter Beke (Questions et Réponses nº 3-77, p. 8268). Il ressortait de cette réponse qu’en Wallonie on consommait nettement plus d’antidépresseurs. En moyenne, un Flamand absorbait seize antidépresseurs par an et un Wallon vingt-quatre.

Ces deux arguments m’ont poussé à attirer l’attention, dans mon livre Lof der Gezondheid, sur les différences régionales de consommation des médicaments. Il importe de connaître ces différences régionales pour pouvoir évaluer l’impact financier et définir une politique adéquate.

Dans ce contexte, j’aimerais recevoir une réponse aux questions suivantes :

1. La ministre peut-elle me dire dans quelle mesure la consommation de médicaments a augmenté respectivement en Flandre, en Wallonie, à Bruxelles et en Belgique ? Et donner également la consommation totale par région ? Concernant cette dernière question, j’aimerais recevoir les chiffres pour 2005, 2006, 2007 et le premier semestre de 2008.

2. Peut-elle me dire dans quelle mesure la consommation de médicaments a augmenté respectivement en Flandre, en Wallonie, à Bruxelles et en Belgique pour ce qui est des « tranquillisants » et des « médicaments cardiovasculaires » ? Combien de médicaments de ces catégories a-t-on dès lors utilisé au total en 2005, 2006, 2007 et au premier semestre de 2008 ? Peut-elle ventiler ces chiffres selon les critères suivants :

- tranquillisants : antidépresseurs (ISRS, antidépresseurs tricycliques, …), benzodiazépines, …;

- médicaments cardiovasculaires (bêtabloquants, antagonistes du calcium, inhibiteurs ECA (par génération), …).

3. Quel est le coût moyen des médicaments cardiovasculaires par personne, ventilé par région, et ce pour 2005, 2006, 2007 et le premier semestre de 2008 ?

4. Quel est le coût moyen des antidépresseurs par personne, ventilé par région, et ce pour 2005, 2006, 2007 et le premier semestre de 2008 ?

Réponse reçue le 18 décembre 2008 :

Le tableau 1 présente, par région, l’usage (exprimé en DDD*) et la croissance dans l’usage des spécialités pharmaceutiques pour la période 2005-2007, tel qu’on le retrouve dans Pharmanet (spécialités délivrées en officine publique et remboursées par l’INAMI).

Tableau 1: usage des spécialités pharmaceutiques en 2005-2007 par région.

USAGE (DDD) SPECIALITES PHARMACEUTIQUES

REGION

Volume 2005

Volume 2006

Volume 2007

Région de Bruxelles - Capitale

273,754,026

293,886,775

307,909,692

Flandre

1,923,311,231

2,089,560,914

2,243,711,678

Wallonie

1,244,374,784

1,333,789,570

1,421,110,120

TOTAUX

3,441,440,040

3,717,237,260

3,972,731,490



CROISSANCE (DDD) SPECIALITES PHARMACEUTIQUES

REGION

Croissance 2005- 2006

Croissance 2006-2007

Région de Bruxelles - Capitale

7.4%

4.8%

Flandre

8.6%

7.4%

Wallonie

7.2%

6.5%

TOTAUX

8.0%

6.9%

(*) Defined Daily Dose (DDD) : l’OMS a établi pour chaque principe actif une unité d’étalonnage. Elle est appelée dose moyenne journalière (DDD en abréviation de l’anglais). Cette dose journalière moyenne est établie en prenant en considération la dose journalière usuelle du médicament utilisé dans sa principale indication chez un adulte. De cette façon, il existe quand même un lien avec la pratique courante.

Il va sans dire qu’il s’agit d’un instrument de mesure, pas d’une norme de bonne pratique.

Le tableau 2 présente, par région, l’usage (en DDD) des médicaments psychotropes et cardiovasculaires pour la période 2005-2007.

Tableau 2 : usage des médicaments psychotropes et cardiovasculaires en 2005-2007 par région.

USAGE (DDD) SPECIALITES PHARMACEUTIQUES

REGION

Catégorie

Sous-catégorie

Volume 2005

Volume 2006

Volume 2007

Région Bruxelles-Capitale

Médicaments cardiovasculaires

Inhibiteurs ECA

19,418,941

21,445,674

23,162,315



Béta-bloquants

15,441,872

15,860,159

15,989,935

Antagonistes du calcium

14,573,055

15,707,428

16,637,161

Sartans

11,311,188

11,781,014

12,308,408

TOTAUX


60,745,055

64,794,276

68,097,819

Médicaments psychotropes

Médicaments pour traiter la démence

545,573

659,579

759,522


Antipsychotiques

3,666,349

3,884,522

4,016,004

Inhibiteurs MAO

154,080

122,000

110,080

Autres antidépresseurs

9,358,784

9,899,916

10,504,776

ISRSN

9,822,636

10,345,664

11,380,960

ISRS

50,348,128

51,016,668

51,234,200

TCA

4,423,200

4,350,214

4,136,798


TOTAUX


78,318,750

80,278,591

82,142,340

TOTAUX



139,063,805

145,072,866

150,240,159

Flandre

Médicaments cardiovasculaires

Inhibiteurs ECA

121,712,736

137,360,818

154,175,973



Béta-bloquants

158,913,386

165,130,175

169,124,139

Antagonistes du calcium

83,675,987

91,429,892

100,604,464

Sartans

83,219,654

87,571,022

93,283,904

TOTAUX


447,521,762

481,491,907

517,188,479

Médicaments psychotropes

Médicaments pour traiter la démence

4,724,414

5,745,020

6,452,347


Antipsychotiques

16,122,614

17,231,309

18,395,811

Inhibiteurs MAO

1,396,240

1,253,120

1,152,240

Autres antidépresseurs

50,882,087

54,622,872

57,948,076

ISRSN

51,192,000

57,876,564

66,674,224

ISRS

256,589,476

272,733,692

283,560,612

TCA

37,104,483

36,217,132

36,167,509





TOTAUX


418,011,315

445,679,710

470,350,819

TOTAUX



865,533,077

927,171,617

987,539,299

Wallonie

Médicaments cardiovasculaires

Inhibiteurs ECA

79,309,673

87,864,459

96,156,112



Béta-bloquants

81,564,705

84,319,855

89,106,114

Antagonistes du calcium

58,826,731

62,249,224

66,616,435

Sartans

55,082,958

58,067,450

61,662,720

TOTAUX


274,784,068

292,500,988

313,541,380

Médicaments psychotropes

Médicaments pour traiter la démence

2,316,120

2,858,256

3,384,252


Antipsychotiques

11,917,780

12,609,608

13,255,892

Inhibiteurs MAO

720,960

602,960

488,480

Autres antidépresseurs

40,439,287

42,761,944

45,381,516

ISRSN

46,302,036

51,397,900

59,348,944

ISRS

222,491,516

227,527,172

233,170,812

TCA

22,150,022

21,339,267

20,752,770

TOTAUX


346,337,721

359,097,107

375,782,666

TOTAUX



621,121,789

651,598,095

689,324,046

TOTAL BELGIQUE


1,625,718,671

1,723,842,578

1,827,103,504

Le tableau 3 présente, par région, la croissance dans l’usage des médicaments psychotropes et cardiovasculaires pour la période 2005-2007.

Tableau 3 : croissance en usage des médicaments psychotropes et cardiovasculaires en 2005-2007 par région.

USAGE (DDD) SPECIALITES PHARMACEUTIQUES

REGION

Catégorie

Sous-catégorie

Croissance 2005-2006

Croissance 2006-2007

Région Bruxelles-Capitale

Médicaments cardiovasculaires

Inhibiteurs ECA

10.4%

8.0%



Béta-bloquants

2.7%

0.8%

Antagonistes du calcium

7.8%

5.9%

Sartans

4.2%

4.5%

TOTAUX


6.7%

5.1%

Médicaments psychotropes

Médicaments pour traiter la démence

20.9%

15.2%


Antipsychotiques

6.0%

3.4%

Inhibiteurs MAO

-20.8%

-9.8%

Autres antidépresseurs

5.8%

6.1%

ISRSN

5.3%

10.0%

ISRS

1.3%

0.4%

TCA

-1.6%

-4.9%

TOTAUX


2.5%

2.30%

TOTAUX



4.3%

3.6%

Flandre

Médicaments cardiovasculaires

Inhibiteurs ECA

12.9%

12.2%



Béta-bloquants

3.9%

2.4%

Antagonistes du calcium

9.3%

10.0%

Sartans

5.2%

6.5%

TOTAUX


7.6%

7.4%

Médicaments psychotropes

Médicaments pour traiter la démence

21.6%

12.3%


Antipsychotiques

6.9%

6.8%

Inhibiteurs MAO

-10.3%

-8.1%

Autres antidépresseurs

7.4%

6.1%

ISRSN

13.1%

15.2%

ISRS

6.3%

4.0%

TCA

-2.4%

-0.1%

TOTAUX


6.6%

5.5%

TOTAUX



7.1%

6.5%

Wallonie

Médicaments cardiovasculaires

Inhibiteurs ECA

10.8%

9.4%



Béta-bloquants

3.4%

5.7%

Antagonistes du calcium

5.8%

7.0%

Sartans

5.4%

6.2%

TOTAUX


6.4%

7.2%

Médicaments psychotropes

Médicaments pour traiter la démence

23.4%

18.4%


Antipsychotiques

5.8%

5.1%

Inhibiteurs MAO

-1.6%

-19.0%

Autres antidépresseurs

5.7%

6.1%

ISRSN

11.0%

15.5%

ISRS

2.3%

2.5%

TCA

-3.7%

-2.7%

TOTAUX


3.7%

4.6%

TOTAUX



4.9%

5.8%

TOTAL BELGIQUE


6.0%

6.0%

Le tableau 4 présente, par région, le coût moyen par personne (en euros) des médicaments psychotropes et cardiovasculaires en 2005-2007

Tableau 4 : coût moyen par personne des médicaments psychotropes et cardiovasculaires par région

COUT MOYEN ( EUR) PAR PERSONNE DE PSYCHOMEDICATION ET MEDICAMENTS CARDIOVASCULAIRES

REGION

Catégorie

Coût moyen 2005

Coût moyen 2006

Coût moyen 2007

Région Bruxelles-Capitale

Médicaments cardiovasculaires

21.11

20.14

20.48


Médicaments psychotropes

63.63

58.86

59.05

Flandre

Médicaments cardiovasculaires

25.81

25.05

26.32


Médicaments psychotropes

54.61

52.15

54.68

Wallonie

Médicaments cardiovasculaires

29.05

28.10

29.45


Médicaments psychotropes

79.09

72.85

76.03