SÉNAT DE BELGIQUE
________
Session 2009-2010
________
5 mars 2010
________
SÉNAT Question écrite n° 4-7057

de Louis Ide (Indépendant)

à la vice-première ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, chargée de l'Intégration sociale
________
Centre d'hadronthérapie - Construction - État d'avancement - Étude de faisabilité - Financement
________
assurance maladie
cancer
coût de la santé
thérapeutique
________
5/3/2010 Envoi question
6/5/2010 Fin de la législature
________
Requalification de : demande d'explications 4-1506
________
SÉNAT Question écrite n° 4-7057 du 5 mars 2010 : (Question posée en néerlandais)

Comme vous le savez, je ne suis pas partisan de la construction d'un centre d'hadronthérapie en Belgique. On pourrait très bien travailler avec d'autres pays européens pour la recherche : l'assurance maladie ne devrait ainsi pas financer un centre d'hadronthérapie coûteux et a fortiori pas en cette période de crise. Étant donné que la ministre poursuit quand même le projet et qu'elle a désigné Herman De Croo comme coordinateur, je souhaiterais poser quelques questions à ce sujet.

Quel est l'état d'avancement de ce dossier ? Pourquoi Herman De Croo a-t-il été choisi comme coordinateur ? Dispose-t-il d'une expertise médicale spéciale que je ne connais pas ? Une étude de faisabilité a-t-elle déjà été réalisée ou commanditée ? Quel sera le coût de cette étude ? Dans une précédente demande d'explications (n° 4-1242, Annales n° 4-99 du 3 décembre 2009, p. 95), la ministre affirmait, par la voix du secrétaire d'État Devlies, que des financements complémentaires étaient nécessaires, hors l'argent déjà dégagé par l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI). La ministre a-t-elle déjà trouvé des sources de financement complémentaires ? Dans l'affirmative, qui ou que sont ces nouvelles sources ?